L'île aux mille facettes, c'est certainement la meilleure périphrase qui décrirait le territoire malgache et ses multiples merveilles touristiques. Les contrastes sont présents dans chaque ville mettant en valeur. Les charmes de chaque localité. Certaines régions se démarquent par leur diversité naturelle, d'autres par leurs aspects culturels, et puis il y a celles qui, comme Tamatave, combinent tous les attraits pour devenir des destinations absolument à découvrir durant un voyage sur la Grande Ile.

Le parc d'Ivoloina

Tamatave mérite bien son surnom de Venise malgache que lui ont donné les routards qui connaissent bien ses rues et ses paysages humides, voire inondés, en raison de la saison de pluie quasi permanente. C'est difficile d'imaginer durant son voyage à Madagascar que cette petite ville est la deuxième plus grande agglomération du pays et l'une des destinations touristiques les plus prisées. En commençant le circuit de découverte au nord de la province, les visiteurs atteindront facilement au parc zoologique Ivoloina. La réserve est accessible à quelques minutes de voiture depuis la gare routière. Le site pourra être visité sans guide, mais ce serait toujours mieux d'avoir un professionnel qui saura expliquer et décrire chaque section du parc. Le meilleur moment du voyage sera la rencontre de ces différentes espèces de lémuriens et de tortues radiata ou pryxis qui constituent une majeure partie de la faune locale. Le détour du côté du jardin des plantes médicinales restera le passage préféré des passionnés de botaniques. S'ils ont le temps, les vacanciers se laisseront tenter par une séance de camping sauvage dans ce parc avant de reprendre le parcours.

Excursions en canot à moteur sur le canal des Pangalanes

S'étendant sur plus de 700 km au large des côtes de la région est de Madagascar, le canal des Pangalanes a d'abord été une voie fluviale stratégique à Tamatave durant la période coloniale. Il permettait aux colons d'évacuer les produits d’exportation comme le café, la vanille et le girofle vers les autres localités. Aujourd’hui, le canal est devenu une véritable merveille touristique à ne pas manquer surtout pour ceux qui aiment les escapades en bateau. Le circuit jusqu'à la ville de Mananjary peut durer des jours. Tout dépendra de la disponibilité des vacanciers. Ce détour au fil de l'eau emmènera les aventuriers dans des lieux pittoresques. En chemin, les voyageurs auront le temps d'admirer les spécificités de la flore et de la faune locale. Au niveau de certaines étapes, les sifakas (des lémuriens) se mettent en bande comme pour souhaiter la bienvenue à leurs visiteurs. En explorant les petites forêts, on peut voir les belles gerbes d’orchidées endémiques de la région. Des villages et huttes sont construits le long du canal offrant un paysage unique qui saura éblouir les vacanciers.

Randonnée urbaine au cœur de la ville de Toamasina

Toamasina, l'autre nom de la ville de Tamatave, est utilisé quand on veut surtout parler de l'aspect culturel de la province. Et quoi de mieux qu'un circuit de randonnée urbaine pour découvrir cette localité aux grands paysages urbains et pourtant aux particularités culturelles bien préservées ? C'est en pousse-pousse, un mode de transport typique de nombreuses régions côtières de Madagascar, que les voyageurs vont réaliser les premières étapes du parcours. Ce moyen de locomotion indémodable emmènera les routards dans les quartiers où ils pourront contempler ces bâtisses et monuments historiques, symboles de la cité. Les visiteurs peuvent ensuite sillonner les ruelles du Bazar Be et admirer les magnifiques étalages. Le détour se fera à pied. Les rencontres avec les vendeurs et commerçants locaux seront de véritables expériences inoubliables. C’est le moment de s'offrir quelques fruits ou légumes frais et peut-être même quelques effets vestimentaires en guise d'objets souvenirs. Le voyage peut s'achever par un séjour de détente et quelques activités nautiques dans la station balnéaire de Foulpointe. Mais les jeunes préféreront sûrement l'ambiance nocturne des discothèques, karaokés ou bars de la ville, l'autre facette de Tamatave.